Évènements

Soirée œnologie - Le vignoble bordelais
Soirée œnologie - Le vignoble bordelais
Du 22/03/2019 au 22/04/2019 de 20h00 à 20h00 / Tarif : 95€
AU PROGRAMME
La découverte ludique du vignoble Bordelais : l'histoire et géographie du vignoble, les cépages et leurs arômes et initiation à la dégustation (à l'aveugle) autour d'un menu en accord.

AU MENU
* Tartare de Saint Jacques et huîtres, fine mousse de fenouil
* Ris de veau rôti à la muscade, morilles farcies
* Magret de canard rôti aux épices, jeunes navets
* Rocamadour, cubes de gelée à la pomme et noix
* Ananas rôti

95€ par personne
Y compris
* menu 5 plats
* dégustation de 5 vins (7cl)
* Eau minérale à discrétion
* café ou thé


Nous prenons les demandes de réservation aux soirées spéciales par mail resa@restaurantlegaigne.fr, ou par téléphone 0145222362. Un acompte de 50€ par personne sera demandé.
Dîner en l'honneur des 130 ans de la Tour Eiffel
Dîner en l'honneur des 130 ans de la Tour Eiffel
Du 12/04/2019 au 12/04/2019 de 20h00 à 22h00 / Tarif : 95€
Quand on a du talent, de l’expérience, une volonté forte,
on arrive presque toujours à triompher des obstacles
Jules Janssen, discours à l’attention de G. Eiffel
13 avril 1889

Quel point commun entre Mickaël Gaignon – chef du renommé « Le Gaigne » – et le 13 avril 1889 ?
Un seul, la tour Eiffel !

Le 13 avril 1889 avait lieu à Paris, à l’hôtel Continental, un dîner offert par le comité Scientia – prestigieux club scientifique du moment – pour saluer l’édification de la tour Eiffel.
Le Tout-Paris courra assister à ce dîner qui concrétisait la réussite, après bien des heurts, de Gustave Eiffel. Et c’est tout un symbole si Jules Janssen, astronome et membre de l’Académie des sciences, handicapé, choisit de prononcer un discours dans lequel il salua le courage et l’abnégation d’Eiffel.

L’histoire de ce dîner est belle. Par les hommes qui y sont célébrés, par ce qui les réunissait et surtout par ce que l’on y servit…

Le chef Mickaël GAIGNON – qui officie à l’ombre d’une église de fer et de pierre édifiée par Victor Balthard – ne pouvait être insensible à cette histoire-là. Il a donc décidé de célébrer l’anniversaire en retrouvant et sublimant la saveur de cette soirée.
Pour ce faire, il s’est entouré du savoir et des conseils de Marion GODFROY-TAYART de BORMS, Historienne, prix Antonin Carême 2012, afin de proposer à ses convives de revivre ce moment unique.

C’est une véritable gageure qui est proposée. Un tour de force qui salue l’audace technique de la Tour.
Les grands classiques de la cuisine française – crème d’orge à la royale, poularde à la chevalière, homard à la russe, bombe glacée – seront à la fois présentés aux convives dans la forme de 1889, tel que Gustave Eiffel put l’avoir sous les yeux, mais aussi retravaillés dans l’assiette par sa patte de chef. Le menu respectera le service à la française par la succession des plats, et les entremets seront servis froids.
Un met titillera plus particulièrement les papilles et les mémoires : le sorbet à l’absinthe servi cette nuit-là est remis à l’honneur.
Enfin, il faut noter la date retenue : le vendredi 12 avril 2019, soit presque 130 ans, jour pour jour, après cet événement.